La cohabitation des cobayes

 

 

 

 

Le cobaye est un animal grégaire (vivant en groupe). Cet animal ne supporte donc pas la solitude. Il arrive d'ailleurs qu'un cobaye qui a toujours vécu avec un ou des compagnons, et qui se retrouve seul suite au décès de son compagnon de cage, se laisse dépérir.
Si vous n'êtes pas tout le temps chez vous ou si vous ne pouvez pas consacrer assez de temps à votre cochon d'inde (plusieurs heures par jour) , il vaut mieux avoir deux cobayes (soit vous adopterez deux cobayes en même temps, soit l'un après l'autre).
N'oubliez pas que le meilleur compagnon pour un cobaye est un autre cobaye : l'humain, même si sa présence est appréciée, ne saurait remplacer un autre cobaye.

 


2 femelles, merci à Linsee, Cannelle et Cahuète sur le forum



Bien sûr, il faudra multiplier les frais par le nombre de cobayes que vous aurez, je pense notamment aux frais vétérinaires qui peuvent vite être élevés.

Souvenez-vous également qu'une bonne cohabitation n'est pas forcément garantie. Vous devez être prêt à assumer si cela ne fonctionne pas, notamment en ayant l'espace suffisant chez vous pour 2 cages (ou plus, selon le nombre de cobayes).

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


L'importance de la notion de hiérarchie chez le cobaye :

Le cobaye est un animal grégaire qui fonctionne selon un modèle hiérarchique. Sa place au sein du groupe dépend donc d'un système dominant-dominé, qu'il faut absolument respecter.
Comment reconnaît-on un cobaye dominant et un cobaye dominé ?
- Le cobaye dominant est celui qui roucoule en remuant l'arrière-train, qui monte son ou ses congénères (ça ne leur fait pas mal), qui chasse le ou les autres de l'endroit où il a décidé d'aller ou de s'installer.
- Le cobaye dominé, lui, fuit et/ou couine à l'approche du dominant, il laisse sa place au dominant, n'essaie ni de monter les autres, ni de roucouler en remuant l'arrière-train.

Le dominé n'est pas malheureux. Au contraire, il sera parfaitement équilibré dans un couple au sein duquel la hiérarchie est clairement établie.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vous n'avez pas de cobaye et avez décidé d'en adopter 2 le même jour :

- Choisissez des cobayes du même sexe
- Veillez à choisir des cobayes qui s'entendent, c'est à dire dont le système hiérarchique est clairement établi, avec un dominant et un dominé. C'est en effet ainsi que la cohabitation fonctionne chez cet animal grégaire.
- Les rencontres en terrain neutre n'ont pas d'utilité : vous pouvez installer vos cochons d'inde directement dans la même cage. Si vous avez d'autres animaux à la maison, isolez les deux cobayes que vous viendrez d'adopter, et respectez les règles de la quarantaine afin de ne pas contaminer vos autres animaux en cas de maladie.


2 femelles, merci à Linsee, Cannelle et Cahuète sur le forum


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vous avez déjà un cobaye et avez décidé d'en adopter un deuxième :

- Choisissez un congénère du même sexe : si vous prenez un mâle et une femelle, vous risquez de vous retrouver très rapidement avec une famille nombreuse. Laissons la reproduction aux connaisseurs.
- Choisissez un cobaye dominé. Chez les femelles, vous pouvez repérer la place hiérarchique du cobaye lorsqu'il est très jeune. Chez les mâles, la place au sein du groupe n'est "installée" durablement qu'à partir de 6 mois-1 an.
- Achetez une cage pour le nouveau (vous le placerez en quarantaine pendant un mois minimum). Même lorsque vos cobayes cohabiteront, cette deuxième cage vous servira en cas de maladie ou de cohabitation mise à mal.
- Prévoyez d'avoir une cage d'1m minimum pour 2 femelles, et de 1,20m minimum pour 2 mâles.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Comment procéder après l'adoption ?


1) La quarantaine :

Quel que soit l'endroit où vous adopterez le petit nouveau (éleveur ou animalerie), cette période est obligatoire.
La quarantaine est une période d'isolement qui dure entre 30 et 40 jours. Pendant la quarantaine, votre nouveau compagnon doit être placé dans une pièce différente de celle où évoluent vos autres animaux.
Lorsque vous manipulerez le nouveau puis un autre animal, pensez à vous laver soigneusement les mains et les avant-bras. Vous devrez également changer de vêtements, afin de ne pas transmettre une éventuelle maladie à vos autres animaux.

Cette quarantaine doit être strictement respectée, pour des raisons vétérinaires évidentes :

- Le stress de l'adoption peut provoquer maladies de peau et/ou respiratoires. La durée d'incubation de ces maladies varie de 5 jours (pour un coryza) à 3 semaines environ (pour une gale ou une teigne). L'animal est contagieux pendant cette période.
- En adoptant, vous ne savez pas si votre animal n'est pas déjà malade : en période d'incubation aucun signe n'est visible.

Pour toutes ces raisons, votre petit nouveau doit être isolé : ce serait dommage de devoir aller consulter pour tous vos animaux si au bout de quelques jours le nouvel adopté se révèle être malade. De plus, cette période vous laisse le temps d'apprivoiser le nouveau venu.

2) Le rapprochement des cages et les rencontres en terrain neutre


Une fois la quarantaine terminée, si aucun de vos cobayes n'a été ou n'est malade, vous pouvez rapprocher leurs cages et commencer à rapprocher vos cobayes sur un terrain neutre.
Le terrain neutre est un endroit sans l'odeur de l'un ou de l'autre cobaye, et qu'ils ne connaissent pas : cela évitera les conflits visant pour l'un ou l'autre à s'attribuer ce territoire.
Il doit être suffisamment spacieux pour que l'un des deux puisse fuir devant l'autre, un couloir convient très bien.
Laissez faire vos cobayes, sans intervenir, sauf bien sûr s'ils sont prêts à se battre (cf § "Quand deux cobayes sont prêts à se battre"). Ils vont mettre en place une hiérarchie, avec un dominant et un dominé, et cela peut mettre du temps. Les rencontres en terrain neutre doivent durer au minimum une semaine, pour que cette hiérarchie soit mise en place.
Pendant cette semaine, la durée et le nombre de rencontres dans la journée doivent être établis progressivement : d'abord 5 minutes 2 ou trois fois par jour, pour arriver à plusieurs heures d'affilée, si tout se passe bien, en fin de semaine. Soyez toujours présent : ces rencontres doivent absolument se faire sous votre surveillance.

 

 



Quand deux cobayes sont prêts à se battre :

Lorsque les deux individus se font face en émettant un roucoulement rauque et long, restez particulièrement attentif à leur comportement. La situation s'aggrave si les 2 cobayes se livrent à un piétinement assez rapide des membres postérieurs, accompagné d'un balancement caractéristique au niveau de l'arrière-train, la tête basse et en avant. Puis, toujours se faisant face, ils relèvent la tête, le poil hérissé, et claquent des dents, dans une posture d'intimidation.
Vous devez intervenir lorsque vous observez un tel comportement : les cobayes sont prêts à se battre et la situation va dégénérer.

Parfois, pour éviter d'avoir à se battre, les cobayes lancent des jets d'urine sur leur(s) congénère(s). Si ça peut être désagréable pour nous, c'est une façon pour eux d'éviter l'affrontement violent. Ce comportement n'est donc pas négatif.



3) La cohabitation :

 


2 femelles, merci à Linsee, Cannelle et Cahuète sur le forum



Si tout s'est bien passé pendant les rencontres en terrain neutre et que vous avez bien un dominant et un dominé dans votre duo, vous pouvez les installer dans leur cage de cohabitation.

- Lavez à fond la cage et tous les accessoires afin qu'il ne reste plus d'odeur de l'un ou de l'autre. Surveillez leur comportement. Il risque d'y avoir encore une mise en place au niveau de la hiérarchie au moment de l'installation dans la cage, rien d'inquiétant à cela : le dominant va rappeler la place hiérarchique de chacun au sein du couple à l'intérieur de la cage, il va faire un petit "rappel aux règles". Si la situation s'envenime, séparez vos cobayes.
- Placez dans la cage de cohabitation autant d'accessoires (râteliers, gamelles et biberons) que vous aurez de cobayes. Il faudra éloigner ces accessoires pour que l'un de vos cobayes n'empêche pas l'autre de manger/boire.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La cohabitation des mâles :

On entend souvent dire qu'avec des femelles tout se passe toujours bien, alors que les mâles ont au contraire la très mauvaise réputation de ne pas pouvoir cohabiter.

Cette idée est infondée : on peut très bien réussir à faire cohabiter des mâles, et une cohabitation entre femelles peut aussi échouer.

 


Merci à Luku et Amo sur le forum



Pour l'un comme pour l'autre sexe, une hiérarchie doit être établie dans le groupe/couple.
Il s'agit donc avant tout de ne pas mettre deux dominants ensemble, qu'on ait affaire à 2 femelles ou à 2 mâles.


Chez les mâles, la cohabitation peut être remise en question pendant 1 an environ : le dominé, à l'âge de 6-7 mois environ, peut essayer de renverser la hiérarchie mise en place. C'est pour cette raison qu'on conseille souvent de choisir un cobaye dominé de plus de 6 mois
.

Attention : ne laissez pas de femelle(s) à proximité de vos mâles : ce serait assurément une source de bagarres, et cela remettrait sérieusement en cause la cohabitation.

 

 

La hiérarchie mise en place par les individus doit toujours être respectée par l'humain. Rappel de quelques règles essentielles pour une bonne cohabitation :

- Pensez à doubler les accessoires
dans la cage pour éviter les conflits (il faudra les tripler si vous avez 3 cobayes)
- Occupez-vous toujours du dominant en premier, pour tout, que ce soit pour les légumes, les câlins ou la distribution de vitamine C, etc. Pour des femelles, le respect de cette règle sera moins strict, il faudra voir comment elles se comportent.
- Le territoire commun doit bien sûr être suffisamment spacieux pour que le dominé puisse fuir : 1,20m minimum pour une cage accueillant 2 mâles, et 1m minimum pour une cage de 2 femelles.


Nb : la cohabitation à plus de 2 mâles est plus difficile, mais pas impossible du tout : 3 de mes mâles cohabitent depuis plusieurs mois, sans aucun souci. Ici encore, la place hiérarchique de chacun joue un rôle essentiel (il ne faut bien sûr pas oublier les autres règles citées ci-dessus) dans le bon fonctionnement de la cohabitation. Si vous avez trois mâles, il faudra que dans le trio il y ait 2 cobayes bien dominés, et 1 cobaye dominant. Il est donc essentiel de savoir repérer dans un groupe les cobayes qui sont dominés et ceux qui sont dominants.

***




En cas de cohabitation qui ne fonctionne pas (que ce soit entre mâles ou entre femelles), la seule solution consiste à séparer vos cobayes.
Vous pouvez mettre leurs cages côte-à-côte, ce qui leur permettra de se voir et de discuter. Ils pourront également se rencontrer pendant les sorties, sous surveillance, et ne seront pas malheureux.
J'ajoute que la castration de mâles dont la cohabitation a été mise à mal ne servirait à rien (cf article : "La castration du cobaye").

 




_________________

Cidrolin pour © Cobayes et Cie, tous droits réservés, copie totale ou partielle interdite.

 

 

 

 

 

coiffure mode, dreadlocks, Dreadlocks en laineGuide Cobayes Rubriques CobayesRubriques Cobayes

Ce site est listé dans la catégorie Animaux : Cochon d'Inde de l'annuaire Actualité du référencement et Dictionnaire

WL Rank

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×