Le Cobaye et la vitamine C

 

 

 



L'apport en vitamine C est essentiel à la santé du cobaye.

En effet, cet animal est incapable de synthétiser* la vitamine C "en raison d’une déficience naturelle en oxydase L gluconolactone, enzyme hépatique nécessaire à sa synthèse. Le cobaye est le seul rongeur à présenter cette particularité qui se retrouve chez l’homme, les primates supérieurs, [et quelques autres animaux]" (extrait d'un article de Didier Boussarie, vétérinaire spécialisé NACs).

Le cobaye ne pouvant ni synthétiser ni stocker la vitamine C, un apport journalier est essentiel à sa survie. Cet apport se fait par les légumes, les extrudés enrichis en vitamine C (ce qui signifie au moins 2000mg/kg) et la vitamine C pure pour cobayes en complément (ce qui ne la rend pas facultative).

*Synthétiser : fabriquer, reconstituer, à partir d'autres molécules présentes dans le corps, la dite vitamine.



L'hypovitaminose C (carence en vitamine C) du cobaye :

Une carence en vitamine C entraîne assez rapidement :

- déchaussement/perte des dents
- purulence/inflammation des gencives, douleurs dentaires, malocclusions
- difficultés de locomotion
- croissance osseuse perturbée
- déformation des articulations
- inflammation/hémorragies musculaires
- atteintes podales (pododermatites érythémateuses puis ulcératives)
- mauvaise cicatrisation des plaies
- anorexie
- poil terne, sec, piqué
- dégradation de l'état général
- retard de croissance, amaigrissement
- ...
Une carence est également la porte ouverte à toutes maladies contre lesquelles le cobaye ne saurait lutter sans cette vitamine.

Il est important d'insister : une carence, très douloureuse pour le cobaye, peut entraîner sa mort.

 


 

 

La vitamine C pure pour cobayes sous forme liquide :


Même si vous donnez des légumes riches en vitamine C et que vos extrudés sont bien dosés, il est nécessaire d'apporter à votre cobaye un complément sous forme liquide. En effet, la vitamine C contenue dans les extrudés est stabilisée (encore moins bien assimilable par l'organisme du cobaye), et vous ne pouvez être certain du dosage contenu dans les légumes, à moins de donner des légumes extra-frais tout juste récoltés.

Pour précision, la vit C en gouttes est naturelle, elle n'est en aucun cas synthétique ou chimique comme on peut parfois le lire.

Vous trouverez de la vitamine C pure pour cobayes en animalerie, en pharmacie, ou chez le vétérinaire. Il faut regarder la composition du produit, il doit être dosé à 3g de vit C pour 100ml.

2 marques sont conseillées :

Francodex (en animalerie)




Virbac (chez le vétérinaire ou en pharmacie)



Après ouverture et dans de bonnes conditions de stockage (dans un placard c'est très bien), un flacon reste valable 6 mois.

Vous pouvez également trouver ces marques sur internet (boutiques en ligne).
Les autres marques ne font pas de vitamine C pure pour cobayes : ce sont des mélanges de vitamines mauvais pour le cobaye (problème rénaux, notamment).





Comment administrer la vitamine C sous forme liquide ?



Contrairement à ce que vous lirez sur les emballages du produit, il ne faut pas mettre la vitamine C dans l'eau du biberon.
En effet, la vitamine C est détruite très rapidement au contact de l'air, de la lumière et de l'humidité (voir § "facteurs d'oxydation de l'acide ascorbique") : en mettre dans l'eau équivaut donc à la jeter.

Il faut donc la donner directement dans la bouche du cobaye, à l'aide d'une petite seringue sans aiguille que vous vous procurerez en pharmacie ou chez le vétérinaire (il est parfois nécessaire d'indiquer, en pharmacie, à quel usage sera destinée la seringue).



Donner la vitamine C à l'aide d'une seringue est aussi l'occasion de manipuler votre cobaye et de l'habituer à ce mode d'administration, ce qui peut s'avérer fort utile en cas de maladie avec administration de traitement antibio ou de gavage. Cela permet également de contrôler la dose administrée.





Quand administrer la vitamine C, et quelle dose donner ?


Elle doit être apportée régulièrement, la dose et la fréquence (administration quotidienne, hebdomadaire, mensuelle, ...) varient selon plusieurs paramètres non fixes :


- alimentation
- âge
- état de santé (maladie, traitement post-opératoire, ...)
- adoption récente
- gestation/allaitement
- stress (changement d'environnement, par exemple)
- poids de l'animal
- ...

Il est donc impossible de faire des généralités. La dose et la fréquence sont par conséquent calculées au cas par cas. Vous trouverez sur le forum un topic consacré à cette question :
« Dosage en vitamine C »


N'hésitez pas à demander conseil pour la dose à administrer à votre cobaye.





Facteurs d'oxydation de l'acide ascorbique (vitamine C) :


- la chaleur
- la lumière
- l’humidité
- un pH>4
- des ions métalliques (Cu2+, Fe3+) (merci à C&H)


"Au contact de l'eau et de l'oxygène, l'acide ascorbique est transformé en une autre molécule chimique, qui n'a plus du tout le même effet" (merci à C. sur C&H).





La surdose en vitamine C :

Le surplus de vitamine C est éliminé par les reins (mais aussi par les intestins). Une surdose répétée sur une longue période peut fatiguer cet organe, entraîner des problèmes rénaux et favoriser la formation de calculs.





Autres formes sous lesquelles ont peut trouver de la vitamine C :

- en poudre : il ne faut pas en donner : c'est de la vitamine C synthétique, très peu assimilable.
- en comprimés : selon la marque. Il faut s'assurer que c'est de la vit C de forme "acide L-ascorbique" (cela doit être précisé sur la notice).

 

_________________

Cidrolin pour © Cobayes et Cie, tous droits réservés, copie totale ou partielle interdite.

 

 

 

coiffure mode, dreadlocks, Dreadlocks en laineGuide Cobayes Rubriques CobayesRubriques Cobayes

Ce site est listé dans la catégorie Animaux : Cochon d'Inde de l'annuaire Actualité du référencement et Dictionnaire

WL Rank

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site