Pour préparer l'arrivée de votre cobaye

 

 

 


Vous devez avoir :

- une cage

- les accessoires pour la cage : une gamelle, un biberon, un râtelier

- des copeaux dépoussiérés

- une surlitière (hêtre ou chanvre)

- du foin

- des légumes digestes

- du conditionneur intestinal

- de la vitamine C

- plusieurs petites seringues sans aiguille (contenance 1ml)

- les granulés qu'il avait là où vous allez l'adopter

- des extrudés riches en vit C (si ceux du lieu d'adoption ne l'étaient pas)

- du sérum physiologique

- des compresses stériles

- de la bétadine

- un coupe griffes

- un tube de vaseline

- une balance de cuisine (électronique pour plus de précision, ou mécanique)

- une carde (brosse à pics métalliques souples)

Carde



La cage et les accessoires :


Choisissez une cage tout en barreaux (bac en plastique), plutôt qu'en plexi. Les cages en plexi empêchent le renouvellement de l'air (imaginez-vous enfermé plus de 20h par jour dans un sauna !), aident à la prolifération des bactéries en retenant chaleur et humidité, et empêchent le contact avec votre cobaye.







La cage devra être placée dans la pièce de vie, afin que votre cobaye puisse s'habituer à son nouvel environnement et ne soit pas isolé.
Placez-la à l'abri de tout courant d'air et de toute source de chaleur (radiateur), le cobaye étant très sensible aux courants d'air et aux variations brusques de température.
La température de la pièce dans laquelle se trouvera votre cobaye doit être située idéalement entre 18 et 22°C (16-17°C<T°C<28°C).

La gamelle : prenez-la en terre cuite, lourde, afin que votre cobaye ne la renverse pas en s'appuyant dessus.



Le biberon : choisissez un biberon à bille, tout simple, le cobaye ayant du mal à assimiler les autres systèmes.





Le râtelier : le plus pratique est de le prendre en plastique. Il s'accroche facilement à l'extérieur de la cage. Si votre cage est équipée, comme c'est le cas sur certains modèles, d'un râtelier d'angle, interdisez-en l'accès par le haut, votre cobaye pourrait s'y coincer et se blesser en essayant de s'en extraire.




Si vous avez deux cobayes et pour une meilleure cohabitation, il faudra doubler les accessoires, les tripler si vous en avez trois.

Les copeaux : ils devront être dépoussiérés. Pour cette raison, il vaut mieux choisir des copeaux pour chevaux. Vous en trouverez dans les coopératives agricoles, les grossistes en articles pour animaux de ferme et certaines animaleries. Si vous n'en trouvez pas près de chez vous ou qu'ils sont trop chers, vous pouvez envoyer un mp à un membre de l'équipe qui vous donnera des noms d'enseignes. Il en va de même pour le chanvre (paillis de chanvre) qui doit être non traité.

 

La surlitière : chanvre ou hêtre :




 

 

Attention, ne mettez ni :

litière parfumée (dangereuse pour les voies respiratoires du cobaye),
litière végétale (elle peut provoquer des occlusions intestinales en cas d'ingestion),
litière pour chat (même problème)
Ne mettez pas non plus de journal dans la cage journal dans la cage. Il irrite les pattes des cobayes et son encre est toxique.

Pour la préparation de la cage, lire l'article
« La cage du cobaye »






Le foin :

Le foin n'étant pas une litière/surlitière, il ne devra pas être placé au sol : en ingérant du foin souillé, le cobaye pourrait tomber malade.
Il doit être choisi vert, odorant, avec de longs brins.



Les légumes à donner à l'arrivée de votre cobaye :

je vous conseille de commencer avec l'endive et le fenouil qui sont des légumes bien digestes.



Le conditionneur intestinal :


Les intestins du cobaye étant fragiles et sensibles au stress, il faudra protéger la flore intestinale (barrière naturelle contre les mauvaises bactéries) avec un conditionneur/régulateur intestinal.
3 marques sont recommandées :
intestinet (animalerie ou vétérinaire),
rongeur digest (pharmacie ou vétérinaire)
pro digest (animalerie)

Le conditionneur permet à la flore intestinale de s'habituer à une nouvelle alimentation, et de préserver celle-ci lors, notamment, de stress provoqué par un changement d'environnement. (Nb : on l'utilise également lorsque l'on administre un traitement antibiotique).









La vitamine C :

Lire l'article « La vitamine C »



 

Les anciens granulés et les extrudés :

Si votre cobaye mangeait un mélange de graines ou des granulés pauvres en vitamine C, il faudra vous procurer son ancienne alimentation ET des extrudés riches en vitamine C : lire l'article
« Les extrudés »




Il faudra également procéder à une transition : lire l'article
« Extrudés : la transition »






Les autres accessoires :

Vous n'aurez pas immédiatement besoin, si vous adoptez un jeune, de vaseline et de coupe-griffes. Ce sont toutefois des accessoires à avoir, tout comme le sérum physiologique, les compresses stériles, et la bétadine.


*** Le cobaye n'a besoin ni de jouets, ni de tissus dans la cage, ni de pierre/bois à ronger, ni de cabane ou d'étage.***

 

_________________

Cidrolin pour © Cobayes et Cie, tous droits réservés, copie totale ou partielle interdite.

 

 

 

 

coiffure mode, dreadlocks, Dreadlocks en laineGuide Cobayes Rubriques CobayesRubriques Cobayes

Ce site est listé dans la catégorie Animaux : Cochon d'Inde de l'annuaire Actualité du référencement et Dictionnaire

WL Rank

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site